Silvia, Céline et ses deux enfants


Peux-tu te présenter ?

Je suis Silvia, j’ai 44 ans, et il se trouve que je suis tombée folle amoureuse d’une femme pour la première fois de ma vie...


Peux-tu présenter la configuration de ton foyer, ton parcours pour fonder cette famille…​ ?​

Mon foyer se compose de mes deux enfants (16 et 12 ans), ma femme et de deux poilus (ça compte? 😂).


Quel a été selon toi le plus gros obstacle que tu aies rencontré et franchi pour ​en ​arriver là ?

Il a fallu de l’acceptation, et découvrir l’idée qu’il existait un droit au bonheur. Tout cela m’a conduite à la prise d’une décision qui allait changer la vie de tout mon entourage…et la mienne !

J’ai du bousculer dans ma tête toutes les valeurs inculquées par mon éducation espagnole et catholique.


​As​-​tu rencontré des difficultés au quotidien, en rencontre​s-tu​ encore? Si oui peux​-​tu nous donner des exemples?

Non, pas de difficulté particulière, hormis le gros travail effectué sur moi-même et la patience que l’on a dû avoir toutes les deux pour que nos fondations soient solides et arriver où nous en sommes aujourd’hui.


Quel conseil donnerais-tu pour rassurer des futurs parents qui auraient des réticences à se lancer dans l'aventure d'une famille avec une parentalité LGBTQIA+ ?

Nous n’avons qu’une vie et nous avons tous et toutes le droit au bonheur...

Si toi tu es bien et heureu(se)(x), tu déteindras sur ceux qui t’entourent...


Pourquoi t’engages​-tu​ dans le collectif Famille.s ? Qu’est​-​ce qui t’anime ?

Lors de mon parcours d’acceptation j’ai cruellement manqué d’exemple, de personnes qui auraient pu comprendre tous mes doutes et mes ressentis.

Si à mon tour je peux aider, écouter et rassurer d’autres personnes qui seraient en train de vivre une histoire similaire à la mienne, ce serait avec beaucoup de bienveillance que je le ferais.


Qui sont tes plus grand.e.s allié.e.s dans ton quotidien ou celui de ta famille ?

Mes enfants ont été parfaits ! Lors de l’annonce ils m’ont dit: Maman, si toi tu es heureuse nous sommes heureux... Leur papa a été incroyablement bienveillant également me répétant qu’il ne souhaitait que mon bonheur et que j’aurais toujours son soutien.

Ma maman, ma belle famille et surtout ma femme qui n’a jamais douté et a été d’une patience, d’une écoute et d’une compréhension sans faille.

Je ne la remercierai jamais assez…


Quel message as-tu envie de transmettre à la société ? Que dirais-tu à ceux qui veulent s’engager pour soutenir nos familles ?

J’aimerais juste que chacun puisse s’aimer librement sans avoir peur du regard des autres. J’aimerais une éducation sans case. Nous sommes avant tout des personnes libres de leur choix de vie et de bonheur.

Si les autres ne jugeaient pas autant, nos choix seraient beaucoup plus faciles et spontanés.

Le fait de vivre caché.e.s n’aide pas à faire évoluer les mentalités (famille, amis, collègues ou même voisins..), alors donnons de la visibilité à nos familles!



De quoi rêves-tu pour demain ?

Que le coming out n’existe plus!

On ne devrait plus avoir à mettre en place tout ce « cérémonial » avec la boule au ventre pour annoncer qui l’on est-aime.


Pour suivre Suivre Silvia : @amoresamorcesil

Découvrez d'autres familles dans l'onglet "Témoignages".

Bonne lecture !