Mickaël, allié


Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Mikaël Agopiantz et suis spécialisé dans la gynécologie médicale et en médecine de la Reproduction et coordinateur de Centre d'AMP (Assistance Médicale à la Procréation). Merci de m'avoir sollicité.

A-t-il été difficile pour toi, à un moment donné, d’envisager que les personnes LQBTQIA+ puissent fonder une famille et/ou élever des enfants ?

Absolument pas. Je pense que tout couple, homo, hétéro, trans, cis peut accéder à la parentalité.


​De quoi la société aurait-elle besoin pour faciliter l’inclusion de ces familles ?

L'inclusion des familles LGBT dans la société se fera par la visibilité. Plus il y aura de familles homoparentales, plus les préjugés tomberont. Autoriser la PMA pour Toutes et discuter de la GPA éthique entre également dans ce cadre par une reconnaissance légale de ces familles.


As​-​tu rencontré des difficultés au quotidien, en rencontre​s-tu​ encore? Si oui peux​-​tu nous donner des exemples?

Oui bien entendu, les difficultés sont d'ordre surtout législatives et administratives concernant l'impossibilité de réaliser l'AMP en France pour ces familles. Cela rend les parcours médicaux plus complexes et non abordables pour une grande partie des couples.


Pourquoi témoignes-tu pour le collectif Famille.s ? Qu’est​-​ce qui t’anime ?

Je réponds à titre personnel suite à une demande formulée par un couple d'amies militantes.


Quel message as-tu envie de transmettre à la société ? Que dirais-tu à celles et ceux qui pourrait être amené.e.s à cheminer aux côtés de nos familles ?​

Les peurs d'aujourd'hui sont les liens de demain.


De quoi rêves-tu pour demain ?​

Je souhaite simplement pouvoir accompagner à la parentalité les couples LGBT dans leur désir légitime de fonder une famille.



FAMILLES_edited.png

© 2020 by Collectif Famille.s