Mathilde, alliée


Peux-tu te présenter ?

Je suis Mathilde, j'ai 34 ans. Je suis « Archi sensible » architecte d’intérieur, illustratrice, maman de deux garçons de 4 ans et demi et 9 ans, facilitatrice, ... ce que j’aime c’est révéler mes sensibilités & partager ma créativité. J’imagine des espaces pour nous épanouir, ressentir et vivre avec authenticité. J’invite chacun.e à y prendre sa place, à tout âge, pour y accueillir nos spécificités et nos moments de vie.

A-t-il été difficile pour toi, à un moment donné, d’envisager que les personnes LQBTQIA+ puissent fonder une famille et/ou élever des enfants ?

Non je ne crois pas que ce fut difficile. Cette question me donne envie de réfléchir pourquoi d’ailleurs je n’avais pas de peur, de résistance ou de difficulté à envisager cela ? Mon environnement probablement y est pour beaucoup. Mes parents (paysan en Vendée) m’ont éduquée d’une manière assez atypique et tolérante. Puis mes études d’arts m'ont permis de côtoyer des ami.e.s LGBTQIA+, bref tout cela était assez fluide...

Par contre j'ai côtoyé le cheminement d’une copine maman queer cette année. Cela m’a révélé à quel point cela n’est pas si simple dans notre société encore bien trop hétérocentrée. Je n’en avais pas autant conscience avant de l’écouter me raconter ce qu'elle a pu vivre via des anecdotes marquantes.


​De quoi la société aurait-elle besoin pour faciliter l’inclusion de ces familles ?

La société a besoin de sortir de la peur je crois... sortir du patriarcat pour écouter, entendre, faire confiance, apprendre ! Peut-être lever les tabous aussi ? Oser affronter que les familles dites « traditionnelles » ne sont pas seules garantes de la famille saine et n'en sont pas la garantie non plus ! Un peu d’humilité et de responsabilité de la part de société pour reconnaître tout cela !


As​-​tu rencontré des difficultés au quotidien, en rencontre​s-tu​ encore? Si oui peux​-​tu nous donner des exemples?

Je crois que j’ose demander et je suis très bien guidée ! C’est un honneur et je suis pleine de gratitude de chaque échange que j’ai avec ma copine queer mama. Je la (les) trouve admirables et très inspirantes... j’essaye de leur dire pour affirmer mon soutien.


Pourquoi témoignes-tu pour le collectif Famille.s ? Qu’est​-​ce qui t’anime ?

Les raisons de mon témoignage : l’amitié, l’amour, la confiance, la foi !

L’envie aussi de plus de justice, de liberté ... d’ouverture ... reconnaître et aimer nos différences qui sont nos richesses. C’est tellement plus intéressant ! Sans tomber dans une curiosité malsaine hein. :) juste célébrer et honorer la diversité.


Quel message as-tu envie de transmettre à la société ? Que dirais-tu à celles et ceux qui pourrait être amené.e.s à cheminer aux côtés de nos familles ?​

Un message pour la société ? Oh je dirais de se taire pour écouter, admettre de ne pas tout savoir, ne pas imposer ses choix, être ouvert...


Cheminer en confiance avec les famille.s, c'est par exemple oser dire qu’on ne connaît pas avec humilité. Oser dire les mots, essayer, même si on se trompe, on hésite. Demander aux personnes concernées si c’est ok, demander pour se faire guider, accepter de se faire corriger si ce n’est pas le bon mot. En bref, se laisser guider, oser en parler pour casser ce qui peut être encore vécu comme un tabou.

On peut aussi s'informer en lisant des livres, en écoutant des interviews, des témoignages, des podcasts...

C'est en ce sens qu'il faut plus de visibilité, plus de livres représentants la diversité dans l'enfance.


De quoi rêves-tu pour demain ?​

Qu’on puisse tous et toutes assumer qui on est ! Yeah !



FAMILLES_edited.png

© 2020 by Collectif Famille.s