Madeleine, alliée


Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Madeleine, j'ai 23 ans et suis étudiante à Paris.


​De quoi la société aurait-elle besoin pour faciliter l’inclusion de ces familles ?

Pour moi, le fait que les LGBTQIA+ puisse fonder une famille n'a jamais été un sujet. Par contre il existe des enjeux d'inclusions. Peut-être faudrait-il déjà inculquer le principe d’inclusion dès l’enfance à l’école.


Pourquoi témoignes-tu pour le collectif Famille.s ? Qu’est​-​ce qui t’anime ?

Je témoigne pour contribuer à ce genre de projet et qu'ils puissent faire changer les mentalités.

Je pense que les choses ne changent pas si personne ne fait d’effort. Chacun.e doit se sentir concerné.e et défendre des causes même si il ou elle ne se sent pas directement impacté.e.


De quoi rêves-tu pour demain ?​

L'ouverture d’esprit pour toutes et tous !